Historique du site

Nous disposons de peu d'archives sur l'histoire du site de Gruellau à Treffieux. Pour parfaire à cela, les bénévoles de l'association Les Amis de Gruellau ont entrepris en 2012 une collecte orale de témoignages auprès des aînés treffiolais pour préciser l'évolution du site de Gruellau à travers le temps. Aujourd'hui, ce travail de collecte des mémoires locales est toujours en cours de réalisation.

 

L'étang de Gruellau figure sur la carte de Cassini (levées réalisées entre 1756 et 1789), ainsi que sur la carte de Napoléon (levées réalisées entre 1810 et 1856).

 

Dans les années 30, un particulier acquiert l'étang de Gruellau et les marécages et terres agricoles environnantes. De nombreux aménagements modifiant la configuration initiale de l'étang de Gruellau ont été réalisés par ce propriétaire.

 

En 1982, la commune de Treffieux devient propriétaire du site de Gruellau. Cette même année, le site est classé Réserve de Chasse et de Faune Sauvage par arrêté ministériel le 21 octobre 1982.

 

Depuis l'achat par la commune de Treffieux, la volonté de permettre la participation d'un maximum de personnes et de gérer le site de Gruellau sous forme associative, est toujours d'actualité. Depuis 1984, l'association Les Amis de Gruellau est très interdépendante du conseil municipal. Aujourd'hui, elle reste le pivot coordonnateur, autour duquel les autres associations peuvent exercer leurs activités spécifiques.

 

Depuis trente ans, le site de Gruellau a bénéficié, dans la bonne entente, de la collaboration de

nombreuses associations. Énonçons les principales :

  • La « S.E.P.N.B. » (Société d'Étude et de Protection de la Nature en Bretagne) pour l’inventaire de la faune et de la flore (aujourd'hui « Bretagne Vivante »).

  • « L’écho buissonnier » dans I ‘organisation des premières fêtes sur le site de Gruellau.

  • « La maison des jeunes et de la culture » devenue « LaMano ».

  • « Peuple et culture » pour la fête internationale en 1989.

  • « Échange et Solidarité 44 », avec qui, il est réalisé tant de choses. Chaque année, elle organise La Fête de la Solidarité sur le site de Gruellau.

  • Le « C.I.C.P.R. « (Centre international de culture paysanne et rurale) fut créé dans le sillage de « Échanges et Solidarité 44 ». Il participe a de nombreuses activités sur le site.

  • L' « A.C.E.M.F.O. » (Association de Conservation et d'Entretien du Matériel Ferroviaire de l'Ouest) est apprécié sur le site pour son animation au travers du petit train et des vélos rails.

  • La présence de « Détente et Culture » est plus récente. Elle s'est faite, à la suite d'un important inventaire sur le patrimoine shisteux (la pierre bleue locale) de Treffieux. L'association a réalisé une exposition permanente intitulée « shistotem » qui est visible sur le site de Gruellau.

     

Durant plusieurs années le fonctionnement de ces associations s'est réalisé, à Gruellau, dans

la confiance et par la simple relation d'amitié entre les uns et les autres.

 

 

 

 

 

Le site de Gruellau a fortement changé de « visage » au cours des dernières décennies. En 1810, le cadastre napoléonien révèle l’existence d'un plan d'eau. Le reste des terres était occupé par une tourbière et des terres à vocation agricole. La disparition progressive de cette tourbière au fil du temps est liée à plusieurs événements :

 

- Acquisition du site par la famille Herbert en 1934-1935

- Enrésinement : dans les années 1934-1935,

- En 1935, incendie de la tourbière et construction de la digue, ainsi que d’un ouvrage maçonné de vidange (une pêcherie et un moine) permettant au propriétaire d’agrandir l’étang (de 6 à 15 ha).

- disparition progressive des activités agricoles traditionnelles entraînant le boisement de la tourbière,

- remembrement, travaux d’assainissement et de drainage au cours des années 60-70 perturbant le fonctionnement hydrologique du site,

 

En 1982, la commune fait l’acquisition du site de Gruellau. L'association Les Amis de Gruellau est créée en 1984 pour assurer l'entretien du site, son but étant d’alléger les fonctions de la mairie et de permettre à tous de s'impliquer dans la gestion et l'entretien du site. Les années suivantes sont dédiées à l’aménagement du site dans un objectif d’accueil du public :

 

- 1985-1986 : reprofilage et curage des fossés et ruisseaux existants, installation du busage

vers le Don, remblaiement de la zone de l’aire de Pique-nique.

- 1985-1989 : déboisement et remblaiement de la zone où se trouve aujourd’hui la halle,

réalisation de la route.

- 1987 -1988 : acquisition de deux parcelles agricoles lors de l’opération de remembrement,

installation du camping, des aires de pique-nique, de 2 observatoires à oiseaux, du sentier

pédestre,

- 1989 : aménagement du parcours santé et construction de la maison du Nicaragua,

- 1992: curage et approfondissement de l’étang, création des îlots, remblaiement des berges,

installation d’une vanne à guillotine à l’exutoire,

- 1993 : remise en eau de l’étang de Gruellau

- 1995 : construction des passerelles et de la maison du Bénin,

- 1997 : enrochement d’une partie des berges,

- 1998 : construction de la grande Halle, du puits et du lavoir,

- 1999 : construction du hangar ACEMFO,

- 2002 : mise en place du circuit ferroviaire, aménagement d’une aire de jeux,

- 2007-2008 : aménagement d’un emplacement de pêche pour les personnes à mobilité réduite.

L’analyse diachronique présentée ci-dessous illustre l’évolution du site depuis les 40 dernières années.

Date de dernière mise à jour : Sam 04 Avr 2015